Nos labels

 

AB et Eurofeuille

Depuis 2010, le label européen impose à tous les fabricants de produits issus de l’agriculture biologique d’afficher sur leur emballage la fameuse feuille verte, symbole de la certification Bio Europe. Créé en 1985, le label français AB possède aujourd’hui les mêmes garanties que son semblable européen. Si certains produits affichent les deux logos, c’est parce que le logo AB est mieux connu des consommateurs, mais il est facultatif.

La charte européenne impose une interdiction totale des pesticides et engrais chimiques de synthèse. Elle tolère l’utilisation de produits d’origine naturelle à certaines conditions. Les OGM sont également formellement interdits.

 

Bio Equitable en France

Nous sommes labellisés Bio Équitable en France, comme 5000 fermes regroupées en 30 groupements, et 40 transformateurs et marques en France !
Ensemble, nous sommes engagés pour un commerce équitable entre tous les acteurs de la chaîne : des groupements de paysans, aux distributeurs, en passant par les transformateurs. Le label s’appuie sur un cahier des charges exigeant pour construire ensemble l’agriculture bio de demain.

Bio Équitable en France repose sur 4 grands piliers :
  • Le pouvoir aux paysans : le label est porté par des paysannes et paysans qui se sont organisés collectivement pour construire un modèle d’agriculture durable.
  • Un prix équitable : les prix sont calculés sur la base des coûts de production et tous les acteurs s’engagent pour une durée minimum de 3 ans sur des volumes déterminés à l’avance, permettant ainsi aux paysans de vivre de leur métier.
  • Une agriculture bio cohérente : grâce à une démarche agroécologique le label intègre des critères comme des exploitations à taille humaine, le bien-être animal ou encore le respect de la biodiversité.
  • Des productions françaises valorisant le savoir-faire et la diversité des fermes de nos régions.

Le label Bio équitable en France est accordé par l’association Bio équitable en France, qui définit et suit le respect du cahier des charges avec l’ensemble de ses adhérents. L’audit de labellisation est réalisé par des organismes de contrôle indépendants.
 

Bio Cohérence

Bio Cohérence est une marque française de filière qui garantit des produits bio répondant à des critères exigeants. Celle-ci reprend les anciennes exigences du cahier des charges du label bio AB, avant que celui-ci s'aligne sur le cahier des charges du label bio européen, en durcissant certains critères et en ajoutant ne démarche d'amélioration continue (charte, diagnostic).

De plus en plus de nos producteurs sont labellisés Bio Cohérence. ou en transition vers l’agriculture Bio Cohérente.

La certification Bio Cohérence est plus stricte car le cahier des charges exige que les produits bio soient cultivés, produits et transformés sur le sol français. Les serres chauffées sont interdites. L’association œuvre pour que toutes les entreprises, fermes et autres structures agricoles bio soient françaises et reçoivent un revenu équitable. La conviction humaniste ne s’arrête pas là, le bien-être animal est surveillé de manière assidue.

Les productions végétales biologiques sont basées sur l'observation, le respect et l’application des lois écologiques fondamentales (biodiversité, complémentarité sol-plante, etc.) ; elles préservent la vie des sols et des êtres vivants. Elles font appel à un ensemble de techniques agronomiques complexes, qui excluent l’usage d’engrais chimiques, de pesticides et herbicides de synthèse, remplacés par d’autres méthodes incluant des produits tels que les substances naturelles d'origine organique, animale ou végétale et quelques minéraux répertoriés sur une liste. En matière de fertilisation, il s’agit de nourrir non pas directement les plantes avec des engrais solubles, mais les êtres vivants du sol qui élaborent et fournissent aux plantes tous les éléments dont elles ont besoin. Les principaux éléments du système de gestion des productions végétales biologiques sont les suivants :  gestion de la fertilité des sols,  choix des espèces et des variétés adaptées,  rotation pluriannuelle des cultures,  recyclage des matières organiques  et techniques culturales appropriées.